Le blog quotidien superfétatoire et sporadique de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.

mardi 27 novembre 2007

"Straight" mais si beau !





Etrange carrière que celle de l'acteur américain Jeffrey Hunter (1926-1969) : démarrage en trombe dans des thrillers ou des westerns (il incarne l'un des frères James dans "Le brigand bien aimé" de Nicholas Ray et accompagne J.Wayne dans "The searcher" ("La prisonnière du désert" ci-dessus) jusqu'en 1961 où il est le Christ dans le "Roi des rois" du même Nicholas Ray, somptueux film biblique dans la veine d'un "Ben Hur" où Ray mêle à des propos religieusement corrects une vision "politique" surprenante de l'époque où se situe le récit.
Beau, Hunter est ici sublimé par le rôle de Jésus qui, bizarrement, mettra un coup de frein à sa prometteuse carrière.
Après, ce ne sera qu'une succession de films de série B, et de nombreuses panouilles à la tv, notamment dans la première mouture de la série "Startrek".
Hunter mourra jeune mais usé à l'âge de 43 ans.
Amis comédiens, n'acceptez jamais le rôle maudit de Jésus Christ : ça tue prématurément !

Filmographie ici : http://french.imdb.com/name/nm0001374/
Un site lui est dédié (en langue anglaise) : http://www.jeffreyhuntermovies.com/

1 commentaire:

Daniel a dit…

Jésus avait un fardeau trop lourd a porter pour un humain ou n'a t-on pas mal compris à l'époque et encore aujourd'hui son message et ce Maitre de Sagesse qu'était Jésus-Christ n'a t-il pas plutôt déplus telment son message était : Amour ?...