Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


mardi 15 janvier 2008

Bertrand Delanoë


Elu Maire de Paris depuis 2001, Bertrand Delanoë avait auparavant fait son "coming out" sur une chaîne de télévision regardée majoritairement par un public "jeune".
En près de 7 ans de mandature, il a prouvé largement que l'orientation sexuelle n'influe en rien sur les qualités requises pour administrer la capitale de la France.
Delanoë a une vraie passion pour "sa" ville, pour laquelle il ne ménage ni son temps ni son énergie.
Cette passion le conduit parfois à certains excès, et d'aucuns le décrivent comme autoritaire, ce qui, finalement, cloue le bec à ceux qui voudraient qu'un homosexuel soit nécessairement faible, veule et immature.
Bertrand Delanoë est donné favori du prochain scrutin municipal de mars 2008 : la liste dirigée par la Maire UMP du 17ème arrondissement, Mme Françoise de Panafieu, soutenue logiquement par le Président Sarkozy, dans laquelle on retrouve nombre de tenants du fameux système Chirac/Tibéri (ce dernier figure sur la liste du 5ème) ne devrait pas entraîner l'adhésion des parisiens qui, selon toutes les enquêtes d'opinion, sont majoritairement satisfaits de l'administration de la capitale par l'équipe actuelle.
Donné avant son élection de 2001 comme un "apparatchik" du PS sans envergure, Delanoë a surpris son monde en révélant un réel charisme et des talents d'orateur et de débatteur retoutable.
Dans une métropole de "melting pot" comme Paris, la "différence" du Maire ne fait l'objet d'aucun commentaire désobligeant (sauf en campagne électorale où quelques auto-collants "PD" devraient fleurir sur les affiches !).
Quant à transposer sur le plan national, il reste, à notre avis, beaucoup à faire.

Aucun commentaire: