Le blog quotidien superfétatoire et sporadique de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.

jeudi 17 avril 2008

Folles à lier

Durant les "années folles", celles qui précédèrent la deuxième guerre mondiale, le duo Charpini & Brancato attire le "tout Paris" au Liberty's et au Bosphore ("Chez Charpini".
Avec beaucoup de talent, les duettistes parodient le répertoire lyrique, dont ce fameux "air des dindons" (1936) extrait de l'opérette "La mascotte".
Les deux artistes "gay" sont non seulement tolérés, mais adulés par un public désireux d'oublier les tressaillements d'un monde au bord du cataclysme :

Aucun commentaire: