Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


dimanche 6 avril 2008

Mort de Charlton Heston

Tout gay qui se respecte connaît l'anecdote : pour cette scène de retrouvailles entre Messala (Stephen Boyd, à gauche) et Judah Ben Hur, il fut entendu entre Boyd et les auteurs du film que la situation serait jouée en mode "gay" par Boyd à l'insu d'Heston dont on connaît les idées ultra-conservatrices en tous domaines.

Ici, Gore Vidal, dans un extrait de "The celluloid closet" explique comment fut montée cette sympathique conspiration :






Le cinéma perd aujourd'hui l'une de ses "stars" de l'âge d'or, et le lobby des armes aux USA l'un de ses plus ardents défenseurs.
On préfèrera retenir l'acteur viril des superproductions en CinemaScope de notre enfance.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Perso, c'est pas une grosse perte, parce que, a part Moise, il a rien fait de bien dans sa vie. ça fait un allié en moins pour les fan de flingues aux états-unis et un homophobe raciste et sexiste de moins aussi.

Daniel a dit…

La vidéo était très explicite , merci ! Elle confirme ce que dit avec humour y'a t-il un pilote dans l'avion ? où le pilote de l'avion s'adresse à un petit garçon en lui demandant , tout en pilotant , s'il avait déjà vu un combat de gladiateur ? s'il avait visité les prisons turcs et enfin s'il avait déjà vu un homme nu ... C'est de l'humour bien entendu mais quand même ! ... :)))