Le blog quotidien superfétatoire et sporadique de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.

jeudi 17 avril 2008

Pardon, Monsieur Mozart

Comme autrefois Florence Foster Jenkins, cette "diva" massacre allègrement l'œuvre du génial compositeur.
On se demande combien furent payés les musiciens pour endurer cette véritable torture...

2 commentaires:

Anonyme a dit…

mais comment le chef fait il pour ne pas attraper un fou rire...
y a même des musiciens qui se marrent dans l'orchestre.

Daniel a dit…

Oui , c'est catastrophique même moi je le fais mieux , le chef d'orchestre aurait dû cesser de jouer et dire que vous chantez faux à cette pauvre femme , je suis désolé , ce n'est pas honnête et pour personne d'ailleurs !!!