Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


mardi 20 mai 2008

Noë

"L'ivresse de Noë" (Bellini/vers 1515)

Cette toile où le plus jeune semble vouloir recouvrir les parties intimes de Noë, peut donner lieu à toutes les interprétations...
Est-ce une ode à l'entente entre les générations ?
Voire plus ?
C'est en tout cas un chef d'œuvre.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Allez donc voir les fils de Noé au plafond de la Chapelle Sixtine !

Roger

Anonyme a dit…

Parce que Michel Ange quand il peint les fils de Noe, nous oblige à vérifier l'orthographe du mot :
Ithyphallique.

Rarissime exemple dans l'art occidental.

Roger