Le blog quotidien superfétatoire et sporadique de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.

vendredi 9 avril 2010

Campo San Stefano




Sur le Campo San Stefano, s'arrêter toujours devant cette vitrine-aimant souvent renouvelée.
Tout près d'ici, le soir, le gay-culteur assistera à un concert en l'église San Vidal où naguère officia Vivaldi nous dit-on.
Le soir, le lieu autrefois sacré fait salle comble pour le concert de Pâques.
On y entend bien sûr du Vivaldi (mais, ouf, pas les 4 saisons qu'on préfère en pizza !) mais aussi du Haydn, et un concerto pour clavecin (peu audible) et orchestre en fa mineur de Bach massacré "allegro vivace" par un ensemble qui semble craindre de rater le dernier "vaporetto"...
Consolation : c'est le beau violoniste repéré d'emblée par la gent arc-en-ciel présente et facilement identifiable qui clôt le concert en un bis (Sarasate) qui lui donne l'occasion d'exprimer un formidable talent.
Il y a des journées qui s'achèvent plutôt bien.

Aucun commentaire: