Le blog quotidien superfétatoire et sporadique de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.

dimanche 18 juillet 2010

Ange démoniaque

James Dean joue "L'immoraliste", d'après André Gide, à Broadway en 1951.
Subjugué, Elia Kazan lui offrira sa première chance au cinéma dans "A l'est d'Eden".
Depuis, l'étoile ne cesse de briller.
L'excellent document "James Dean, petit prince, petit bâtard", d'A. Schäfer et W.Köhne, qu'Arte vient de diffuser, est, à ma connaissance, le seul qui fasse explicitement référence à la bisexualité de l'acteur.
William Bast, toutefois, n'ose affirmer face-caméra qu'il fut le boyfriend de Dean.
Honteuse, va !

Sur Jimmy, Gay Cultes a publié ceci.


Enfin, si vous aimez le cinéma et n'êtes pas trop pressé (!), merci de rendre justice à mon travail rédactionnel en consultant la rubrique CINEMATOGRAPHE (plus de 270 billets depuis 2007).


Aucun commentaire: