Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


jeudi 29 juillet 2010

Como 2010 - Et plus si affinités...

Je les renseigne aimablement : pour des hollandais, pas évident de traduite "melanzana" (aubergine!).
Cette famille s'est installée à la table voisine à la terrasse de cette pizzeria qui fait le plein toute la soirée sur l'une des places les plus animées des bords de lac.
Ils sont trois : les parents et leur grand fils qui a peut-être 25 ans.
J'observe les "ciupini" (mon néologisme italien pour désigner ce que certains appellent chez nous "choupinous") qui se rassemblent en grappes sur la Piazza.
Ça n'échappe pas à mon jeune voisin ; quand mon regard croise le sien, je comprends à son sourire complice que nous sommes de la même espèce.
Nous frôlons le fou-rire à plusieurs reprises (les "ciupini" déambulent de plus en plus nombreux à m'en donner torticolis) que nous réprimons pour ne pas alerter papa et maman.
Le garçon ne présentant aucun signe extérieur de sa condition, la situation n'en est que plus excitante.
Las, mon camarade d'un instant précieux et fugitif reprendra sa route sitôt le repas expédié.
J'ai le sentiment d'avoir vécu une courte amitié, intense.

Come, un soleil

3 commentaires:

blueboy a dit…

dommage et frustant, mais ça reste un bon moment.

merci de le partager.

Syl./Gay Cultes a dit…

Un rayon de soleil ne peut être frustrant, non ?

Anonyme a dit…

Croisée des regards,
croisée des chemins,
un joli tissu de vacances.

Merci de faire partager un peu
d'images d'Italie
et de me rappeler qu'il faudrait bien tout de meme y retourner voir et regarder.