Le blog quotidien superfétatoire et sporadique de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.

vendredi 6 août 2010

Plan B(aisera ? baisera pas ?)


Synopsis :
Bruno vient de se faire plaquer par sa copine. Derrière une attitude calme et indifférente, il planifie une douce et froide vengeance. Elle continue à le voir de temps en temps mais à quelqu'un de nouveau dans sa vie, Pablo...
Bruno décidera d'appliquer son "plan b" : séduire Pablo !


On aime, certes, défendre un cinéma dit "marginal" et "non-commercial", en marge des sentiers rebattus des blockbusters de l'été.
L'idée de départ de "Plan B" n'est pas si mauvaise, mais vaut-elle de nous infliger près de deux heures d'atermoiements ? : dans le cerveau de ces deux "hétéros" bouillonne le désir d'aller voir de l'autre côté de leur sexualité.
On passe donc tout ce temps à attendre que ce désir, flagrant, vienne enfin trouver forme concrète.
Deux heures d'images "modernes", c'est-à-dire "sales", où l'on ne parvient pas à s'attacher à ces deux personnages en recherche de "moi", n'entrant pas vraiment, physiquement, de surcroît,  dans nos goûts, même si, une fois décapé et rasé, Lucas Ferraro (Pablo) a des faux airs de Gael Garcia Bernal.
Pour qui suit, palpitant à coup sûr, notre grande saga de l'été "Louis, garçon facile", c'est pitié de voir ces deux grands garçons emplir leur slip de glaçons pour ne pas succomber à la tentation du mâle (je sais, c'est facile).
On est en droit d'être lassé de ces productions où l'homosexualité est présentée comme "difficile" voire "maudite".
E-pa-nou-i-ssons-nous, que diable !
Ajoutons, pour porter l'estocade, que Manuel Vignau (Bruno), malgré son éternel sourire niais, est excitant comme un joueur de foot à pétasse, et relevons, tout de même, que le sommeil n'a pas eu raison de cette oeuvre pourtant soporifique.


Si vous régliez ça en 1 heure, les gars, ce serait largement suffisant, non ?


2 commentaires:

Kynseker a dit…

Ah ben ça donne envie... Mais je crois que ce film est destiné avant tout aux femmes, notamment celles passionnées par les mangas qui relatent des histoires d'homosexualité masculine.

Syl./Gay Cultes a dit…

Mais oui, bon sang !