Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


vendredi 17 septembre 2010

"Biopic" à venir : poor Jimmy Dean !



Une biographie cinématographique consacrée à l'acteur mythique, chiche !
On nous annonce des révélations; la bisexualité, le masochisme de la star peu réticente à s'allonger pour obtenir un rôle sont pourtant des secrets de Polichinelle (farfouiller, à droite, dans la rubrique "icônes").
A travers cette bande-annonce, il ne semble pas que l'acteur choisi, fort avenant au demeurant, possède une once du charisme, du magnétisme qui firent la légende de l'acteur fauché en pleine jeunesse.
Le "biopic" est un art difficile; on ne garde pas de bons souvenirs des précédents aussi loin que l'on remonte dans l'histoire du cinéma : si surnagent un excellent "Lawrence d'Arabie", un "Aviator" illuminé par Léo,  un honnête "Ghandi", un "Ray" acceptable, on se souvient (à grand peine) d'un "Chaplin" calamiteux et d'une "Môme" ô combien surévaluée.
Mais "Têtu" nous informe que Matthew Mishory, réalisateur de ce film, est "la nouvelle figure majeure du cinéma indépendant U.S".
Rien que ça ?!

Bien joli, James Preston !
Est-ce suffisant ?

Photos via vgl

1 commentaire:

Kynseker a dit…

J'avais beaucoup aimé Aviator (je garde en mémoire une scène mémorable accompagnée par la transcription de Stokowski pour orchestre de la Toccata en ré de Bach).

Ghandi, sans grandeur et sans souffle. Ray, un peu faiblard lors du second visionnage malgré un enthousiasme au premier abord.

La Môme: un film d'une vulgarité épouvantable et une performance outrancière et monocorde d'une des pires "actrices" françaises: Marion Cotillard, que Taxi nous a hélas "révélée".

Ce James Dean m'effraie comme vous. J'attendrai votre éclairage avant de le regarder moi-même. Je n'ai plus trop de temps à perdre cette année !