Le blog quotidien superfétatoire et sporadique de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.

samedi 19 février 2011

Gide est mort le 19 février 1951

Gide en 1893

D'André Gide on garde le souvenir de la révélation par "Si le grain ne meurt" et "L'immoraliste" qu'on n'était pas seul au monde...
Ecrivain majeur du XXème siècle, Gide ne cacha pas son homosexualité qui affleure à tant de chapitres d'une oeuvre immense.
Dans le très court "Ramier" découvert récemment (Gallimard), il narre sa brève aventure avec un garçon de ferme de manière très explicite dans un style inimitable.
Son oeuvre, toujours très "lisible" aujourd'hui est immortelle.

- Gide par Félix Vallotton -

Avec Marc Allégret, l'ami tant aimé

Pierre Blanchard et Michèle Morgan dans l'adaptation cinématographique
de La Symphonie Pastorale (Jean Delannoy 1946), immense succès de l'époque.

A lire, les indispensables : 

Les faux monnayeurs
L'immoraliste
Si le grain ne meurt
Les caves du Vatican
Les nourritures terrestres
Corydon (en coming-out pédérastique)
Le ramier
Paludes
Journal
Notes sur Chopin
...

La page Wikipédia offre un synthèse très acceptable : clic
A lire également, ses "Correspondances" avec Roger Martin du Gard et Paul Valéry
et
"André Gide et Marc Allégret, le roman secret" de Pierre Billard (Plon)







1 commentaire:

bruno a dit…

Bonjour-Merci pour vos billets-Le livre de Billard sur la relation, près de 50 ans durant !, entre Gide et Marc est remarquable à plus d'un titre mais aussi par l'empathie avec son sujet. Merci encore.