Le blog quotidien superfétatoire et sporadique de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.

vendredi 6 mai 2011

Cadeau : Liszt | Arrau


2011 est l'année du bicentenaire de Franz Liszt (né le 22 octobre 1811), pianiste "star" incontesté du 19ème siècle.
Homme à femmes, Liszt déchaînait les passions de ces dames dont certaines tombaient en pâmoison lors de ses récitals.
Il fut incarné au cinéma dans "Song withoud end" (Le bal des adieux) de Charles Vidor et George Cukor (non crédité) par un beau Dirk Bogarde qui, lui, ne l'était pas (homme à femmes) !

Dirk Bogarde dans Song without end

La Villa d'Este et ses jeux d'eau : tiens, un piano !
Photos Gay Cultes

4 commentaires:

joseph a dit…

et comment ne pas citer le Liztomania de Russel, iconoclaste sans doute mais peut être plus proche de la réalité que l'iconographie habituelle ! et Roger Daltrey, chanteur à la voix éthérée sur une musique de Lizt à la sauce Rick Wakeman!

Tambour Major a dit…

Comment mieux commencer la journée que par de la si belle musique ? Et quel piano cet Arrau !!

Kynseker a dit…

Je suis encore assez hermétique à Liszt mais je progresse...

Par contre la Villa d'Este (on déambule sans but et avec bonheur dans ses beaux jardins) restera à tout jamais associée au Corniaud ! Mais ils font des jeux d'eau, aussi ?!

S./Gay Cultes a dit…

@kynseker : écoutez donc les oeuvres de la seconde partie de la vie de "l'Abbé Liszt", et notamment les "années de pèlerinage".
Comme Stendhal et beaucoup d'autres, Liszt entreprit le voyage en Italie de rigueur à cette époque pour tout artiste.