Le blog quotidien superfétatoire et sporadique de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.

lundi 30 mai 2011

Viens t'échouer sur mon rivage



John à Louis :
-Tu as quelques amis de ton âge, deux ou trois amies – je me suis toujours demandé où commençait ta misogynie – et tu reçois chez toi –en tout bien tout honneur paraît-il- des garçons jeunes qui te font rêver et vivre, sans doute.
Tu es fatigué, non ?
Car en d'autres temps tu aurais tout fait pour les circonvenir.
Aujourd'hui, tu te bornes à savourer cette jeunesse.
Tu la bois.
T'en enivre.
Louis à John :
- Je ne suis pas vraiment sûr d'être fatigué.

Aucun commentaire: