Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


lundi 6 juin 2011

Près d'un lac, je me suis endormi

Toi, tu étais beau comme un italien...
L'auteur de ces pages aime découvrir, seul, de nouvelle contrées.
Il y reviendra en compagnie quand il en aura appréhendé la substance.
Ainsi de ces lacs italiens qu'il parcourut un été, où planent encore les âmes de personnages illustres pour lesquels, en d'autres temps, le pèlerinage en Italie était parcours obligé : Stendhal nous a laissé de ses séjours romains des carnets de voyage qu'aucun guide ne pourra jamais égaler.
Sur le lac de Como (Come, en français), face à la Villa Carlotta, Liszt, celui-là même dont on célèbre le bicentenaire en cet an 2011, a laissé des traces de son passage à Bellagio où sa relation avec Marie d'Agoult s'épanouit avant de sombrer dans d'autres eaux.
Quand l'auteur choisit cette façon de voyager, nul programme préétabli ne vient contrarier sa liberté.
Il avance au gré des vents locaux, embarque sur l'un de ces bateaux qui sillonnent le lac, s'arrête au hasard quand le profil d'un village ou, simplement, d'agréables senteurs l'attirent vers le rivage.
Ici, il contemple, rêve.
Parfois, dans ce demi-sommeil, une apparition vient l'extraire de sa torpeur.
De loin, chat, il épie l'objet de sa passion d'un instant.
Les temps modernes l'ont pourvu d'un appareil-photo qui lui permet d'approcher au plus près son sujet.
Il partage :




- Photos  Silvano Mangana - Gay Cultes -

1 commentaire:

Xersex a dit…

Un reve près d'un lac!