Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


jeudi 7 juin 2012

Cadeau : Luganski tel qu'en lui-même

C'est fascinant : dans un bel été provençal, un amateur a filmé le grand pianiste Nikolaï Luganski* choisissant son piano -ici, c'est rituel- et s'exerçant pour le concert du soir dans le parc du château de La Roque d'Anthéron où se déroule, chaque année, un festival de piano prestigieux.
Il est sans doute très tôt le matin, car les cigales n'ont pas commencé leur concert.
Le concertiste qui enflammera le public, le soir, en tenue de vacances, joue presque nonchalamment, les passages les plus périlleux du redoutable 3ème Concerto de Rachmaninoff, l'un des sommets de la musique pour piano.
Fascinant, oui.



* Faut-il à nouveau préciser que ce blog se garde de tout "communautarisme" ? Je me soucie comme d'une guigne de l'identité sexuelle (ou présumée telle) des personnalités que j'y convoque. Toutes supputations, en l'occurrence, relèvent d'un fantasme très répandu dans la "famille" (je préfère ce terme, plus affectueux, à celui de "communauté").

4 commentaires:

Tambour Major a dit…

Fascinant en effet. D'autant que l'on a rarement l'occasion d'entendre la partie de piano à découvert.

Carlo a dit…

Cela m'est arrivé une fois, d'être seul à seul avec un concertiste en plein travail. C'est une expérience merveilleuse. Une intimité qui donne le vertige.

Xersex a dit…

Magnifico, bravissimo!
et tenue de vacances très sexy!!!

joseph a dit…

peutetre pas mon préféré (sauf le 3ème mouvement qui est sublime ) car pour l'ensemble des mouvements d'un concerto, je lui préfère le premier de Tchaikowsky et les concertos de Prokofiev , mais que dire aussi de l'andante du 21 è de Mozart (et les somptueux de Beethoven) quels choix finalement (et je suis honteux d'omettre, Lizt, Brahms, Schuman et Chopin...)