Le blog quotidien superfétatoire et sporadique de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.

mardi 23 octobre 2012

Le Danieli


Quand j'arrive à Venise, l'un de mes plaisirs consiste à déguster un espresso dans les salons de cette vénérable maison.
Bien sûr, le prix des chambres, et, a fortiori, des suites, y est prohibitif, et l'on choisira plus raisonnable pour peu que l'on puisse petit-déjeuner à l'air libre. Certains établissements vénitiens disposent d'un jardin ou d'un patio propres à satisfaire mes désirs : j'en sais un, près du Campo SS Apostoli, dont je ne donnerais l'adresse pour rien au monde. Je ne peux y séjourner qu'avec beaucoup de chance, en réservant très longtemps à l'avance, tant son jardin attire les visiteurs du monde entier.
Je laisse donc le Danieli aux millionnaires, mais ne manque jamais d'aller respirer ses parfums de vieux cuir et de boiseries soigneusement cirées, vestiges des temps anciens où la Sérénissime ne subissait pas l'affront de ces mastodontes de croisières qui voguent désormais sur la lagune meurtrie.

Si, comme moi, vous êtes tombé en amour de Venise, voyez donc ce blog, pas gay mais toujours de fort bonne humeur, dont un fidèle lecteur m'a glissé le lien dans un commentaire : clic

4 commentaires:

Xersex a dit…

Sylvano, si je te dis:
Hotel Danieli 3 septembre 1957,
à que penses tu????

Pierre a dit…

’ai pris des verres au Danieli, mais j’ai eu l’heureuse occasion (offerte) de séjourner une semaine dans son palazzo voisin, le Gritti. C’est moins spectaculaire, mais c’est quand même quelque chose d’inoubliable...

Silvano a dit…

@Xersex : la rencontre Callas+Onassis.
@Pierre : le Gritti me convient tout à fait.

Xersex a dit…

... dans une soirée organisée par Elsa Maxwell Hôtel Danieli propre.
Mais il ne faut pas oublier qu'ils sont tombés amoureux dans la croisière de Juillet à Août 1959.