Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


samedi 27 octobre 2012

Pourrais-je





me passer
de
Glenn
Gould ?






Il n'est guère étonnant que l'acteur Fabrice Luchini 
et l'humoriste intelligent Gaspard Proust 
ne puissent envisager leur
vie sans l'écouter.

5 commentaires:

Chris a dit…

J'aime beaucoup écouter ses Variations Goldberg (de 1981). Quant au Clavier bien tempéré, sa version est fort discutée. Qu'en pense Silvano ?

Silvano a dit…

Et bien, j'aime son Clavier Bien Tempéré, sachant qu'il est bien risqué de vouloir jouer Bach sur piano "moderne". J'aime bien, parce qu'il "cherche", "trouve" parfois, passe à côté souvent, parce qu'il n'est qu'un homme de talent qui se frotte à un monument et j'espère qu'il en était conscient. De toutes façons, plus que toute autre, l'oeuvre de Bach jouée sur piano ne satisfera jamais les exégètes. J'ai aussi Gieseking, très célébré dans d'autres chapelles : je n'aime pas du tout. Richter (que je vénère par ailleurs) ne me plait pas dans Bach (quelques exceptions, dont la Suite n°3). Je reviens toujours à Gould pour ce Klavier !

Xersex a dit…

Vraiment Silvano aimes-tu aussi tot Gould? à mon avis il y a beaucoup plus de pianistes meilleurs pour Bach aussi: Kempff, Edwin Fisher, M.Horsowski, par exemple.

Non vraiment, GG ne mérite pas beaucoup d'attention.

Silvano a dit…

Pfff, Xersex ! J'aime Gould aussi. C'est comme ça.

Maxence a dit…

Gould est unique. On le vénère ou on le déteste. Il ne laisse pas indifférent. Il mérite le respect, ne serait-ce que pour ses "Goldberg". Ensuite, beaucoup de choses sont discutables : c'est ce qui en fait l'intérêt. J'adore qu'on s'écharpe autour des artistes. J'imagine très bien une discussion passionnée réunissant tous les lecteurs concernés. Ma mère m'a confié qu'elle avait pleuré en apprenant son décès.