Le blog quotidien superfétatoire et sporadique de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.

samedi 1 décembre 2012

Vive la vie

Depuis la nuit des temps -ou presque, je ne sais plus- je protège mes ébats à l'aide de cette pellicule de latex, compagne de mes nuits d'étreintes et n'ai pas eu à affronter le terrible verdict. Il est un signe qui m'inquiète : je vois bien que les "acteurs" des films pornographiques, souvent très jeunes, abandonnent peu à peu cette protection, sans doute pour répondre à une demande du public. On meurt moins du sida aujourd'hui, c'est un fait, mais on doit toujours beaucoup en souffrir quand on est atteint, soumis à des thérapies contraignantes, aux effets secondaires redoutables. Je sais que de nombreux jeunes gens parcourent ces pages. Je connais les dangers qui les guettent : un verre de trop, des substances euphorisantes, et l'on "zappe" la séquence "préservatif" (de "préserver"). Il n'y a aucune leçon de morale dans mon propos, juste un peu de considération pour mes semblables. Pensez-y.
Silvano

"Pensez-y." Photo Cecilie Harris








































En France, on dénombre 30 000 cas de personnes séropositives ignorant leur statut ! 
Le dépistage s'impose.

1 commentaire:

Pierre a dit…

J’avais entre 20 et 25 ans à l’arrivée du sida, et je vivais à Paris. Difficile de raconter ce que cela a été. C’était une sorte de fin du (d’un) monde ! que les malades quittaient dans des conditions épouvantables... Je suis (miraculeusement) passé entre les gouttes, mais des pages de carnets d’adresses se sont envolées. J’y repense chaque année, à cette occasion.