Le blog quotidien superfétatoire et sporadique de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.

mardi 31 juillet 2012

Gisant ?


In Trastevere, Roma


Que jeunesse se passe





Solution du jeu de samedi dernier

Denis fut le premier à trouver la bonne réponse, suivi de Nathanaël, de Shtetsuo et de René.
Cette réponse, la voici avec quelques détails :



Gruppo di famiglia in un interno ("Conversation Piece" ou "Violence et passion", titre français ridicule réprouvé par le Maître) de Luchino Visconti 1974, avec Silvana Mangano (impériale !) Burt Lancaster (crépusculaire) et Helmut Berger (incendiaire !).
Le film est visible actuellement à Paris (toujours les mêmes !) dans une copie "neuve" constellée de points blancs, aux couleurs parfois délavées nuisant à l'environnement baroque du Professeur joué (et comment !) par Burt Lancaster qui fut un Leopardo inoubliable quelques années auparavant.
"Conversation piece" (Visconti voulut que la version en anglais soit considérée comme la véritable version originale) est le véritable testament du Maestro, "L'innocent", son dernier film, étant plutôt un film "de commande".
Passionné par les œuvres d'art, qu'il collectionne, solitaire, enfermé dans son appartement-musée, le Professeur va subir l'invasion de son univers par une jeunesse décadente menée par la "princesse" Mangano, et se voir subjugué par la beauté de Konrad, gigolo d'icelle, un peu comme l'Aschenbar de "Mort à Venise" le fut par celle de Tadzio.
Comme toujours, le Maître, qui fut également l'un des grands metteurs en scène de l'Opéra d'après-guerre (magnifiant Maria Callas, entre autres), démontre un sens du tragique à nul autre pareil.
On notera l'apparition en "invitées" de la sublime Dominique Sanda et de "notre" Claudia Cardinale au faîte de sa beauté.
Et Mozart !

...le Professeur va subir l'invasion de son univers par une jeunesse décadente...
Silvana Mangano, impériale, et quelle "déco" !
Berger, dernière "égérie" du Maestro. Image du Blu-ray U.S

Nota : on ne trouve en Europe qu'un DVD (UK) en anglais non sous-titré.
Les citoyens américains, plus chanceux, peuvent se procurer une édition Blu-ray dont est extraite la photo ci-dessus et celle qui suit. 
Cette édition, "region free" (donc compatible avec nos lecteurs BD), comporte une piste audio anglaise et une en italien. Pas de sous-titre français. Si l'on connait, comme votre serviteur, le film par cœur, on est en droit de se précipiter, ce que j'ai fait.

Stefano Patrizi n'était pas mal non plus ! (Blu-ray U.S)

Salento (Puglia), Italia


lundi 30 juillet 2012

Doux


Jeu musique-cinéma


Pour s'amuser entre nous comme des petits fous, je proposai, samedi, de répondre à une question sur le cinéma. 
J'ai déjà reçu 3 bonnes réponses en commentaires (que je ne publie pas pour l'instant).
La réponse sera donnée demain.
En attendant, vous pouvez toujours jouer : cliquetez !

Une âme mozartienne



"Vorrei spiegarvi, o Dio", aria de concert de W.A.Mozart
Margaret Price, soprano.
James Lockhart dirige le London Symphony Orchestra.

C'est, à ce jour, mon interprétation préférée de cette aria.

Encore frais



Les modèles-hommes ne sont pas précisément la tasse de cappuccino de Gay Cultes.
Il est permis d'apprécier, toutefois, la simplicité de ce beau visage anguleux.
Pour les fanas de fashion culture, ce garçon se nomme Kristoffer Hasslevall.
D'autres photographies ici : cliquer


dimanche 29 juillet 2012

S'abandonner


Faites vos jeux !

Via dirudo

From me to you


Bien ! Alors, qu'allons nous faire de ce dimanche ?


Surprise !

Ce n'est pas moi 
que vous attendiez !

Sans titre par Kai Z Feng Blog on Flickr. Via Complex Insaniti

Beau à en pleurer

Pietro Mascagni : Cavalleria Rusticana - Intermezzo
Orchestre National de France, Georges Prêtre dir.
Chorégies d'Orange 2009

Pieds dans l'eau

Sur la côte Ligure, Italie

Jeu

Les lecteurs de Gay Cultes sont cinéphiles, érotomanes mélomanes et cultivés.
Ils sauront sans doute dans quel (beau) film d'un grand metteur en scène
italien, on entend cette chanson de variétés.
Indice 1 : la scène où cet air est utilisé, bien que filmée avec beaucoup
de pudeur, est assez troublante...
Indice 2 : il y a un autre indice dans cette page.
Réponse mardi.

samedi 28 juillet 2012

A quoi rêvent les jeunes gens


Paroles de Maître

"Il faut que cela soit 
si gai, si gai,
que l'on ait envie de
fondre en larmes."

Bruno Walter, lors d'une répétition
de L'enlèvement au sérail, de W.A. Mozart.

Je veux bien vider cette carafe avec vous, puis vous en offrir une autre.


Je suis gai! je suis gai! Dans le cristal qui chante,
Verse, verse le vin! verse encore et toujours,
Que je puisse oublier la tristesse des jours,
Dans le dédain que j'ai de la foule méchante !

In La romance du vin - Emile Nelligan 1899
Contribution de Denis, fidèle lecteur.

Nelligan conclut ainsi :

Je suis gai, si gai, dans mon rire sonore,
Oh ! si gai, que j'ai peur d'éclater en sanglots !

Novorossiysk, Russie

Mathias Depardon

Terriblement "old style" ?






Vu sur Niño de mis Ojos

vendredi 20 juillet 2012

Je ne joue plus.


Denim

Via blueheadlights

Chesterfield



J'aime 
beaucoup
l'association
bois-cuir.
La bibliothèque
semble
bien pourvue
en ouvrages rares.
Avec un peu d'imagination 
se réveille la mémoire 
olfactive :
ça fleure bon la
cire d'antan.
Voyez-vous
autre chose ?


Félins

Très
joli costume
pour faire
les courses
en ville...

En noir et blanc,

vous
êtes
joli
aussi.


jeudi 19 juillet 2012

S'aimer...

ne serait-ce qu'un instant.

Via Tropical Paradise

Vieux (?) Paris

Via Gerry-And-Me

Blogs en revue

Glanées sur les blogs-amis,
ces images
auraient pu
figurer
ici.
Les liens
sont dans
la colonne de
droite.

Chez Lovely Boys


Chez Red Mug, Blue Linen
Chez Loco Lukes Luscious Lad
Chez Another Country