Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana (Louis Arjaillès, aussi). Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

Tombe, Victor !
" Tendre, émouvant, ensoleillé, universel "

dimanche 19 avril 2015

Cadeau : un Maître indispensable


Nicola Porpora n'a pas seulement écrit pour les castrats (il fut le professeur du célèbre Farinelli et enseigna le chant à Caffarelli qui prit le nom de Porporino* en hommage à son maître).
Il a laissé une très belle œuvre instrumentale qui eut une influence notable sur Joseph Haydn, lequel fut également un élève, à Vienne, de ce grand musicien et pédagogue qu'on ne célèbrera jamais assez.
J'aimerais vous faire partager l'émotion que me procure cet admirable concerto pour violoncelle en Sol M,dont le magnifique Adagio en ouverture, interprété ici par l'ensemble 415 ; je ne saurais que trop vous conseiller le très beau coffret "Concerti Napoletani" (chez Zig-Zag Territoires).

* À lire sans modération, le beau roman Porporino ou les mystères de Naples de Dominique Fernandez, Prix Médicis 1974 (Grasset).

Et puis tiens, un bonus, parce que c'est dimanche et que vous le valez bien !

4 commentaires:

joseph a dit…

une musique à côtoyer les anges surtout s' ils ressemblent tous à celui du postage d'ouverture ! quel violoncelle alerte et quel jeu de basses profondes!

Maxence 25 a dit…

Vous m'amenez peu à peu au classique, car vos choix sont toujours affutés. Pédagogiques dans le bon sens du terme.

minidok a dit…

Ah... la voix de Jaroussky... Une lumière sur cette journée qui ne m'a pas apporté que de bonnes nouvelles. Merci.

Silvano a dit…

Minidok, que la musique est consolatrice, n'est-ce-pas ?