Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

dimanche 31 mai 2015

Nino, intérieur-jour

Remember me | Santy Mito



Je frappe doucement. 
Rien.
Avec d’infinies précautions, je tourne la poignée en laiton qui couine un peu et j’entre dans la chambre comme s’il s’agissait d’un lieu saint. Je le vois maintenant, ange allongé de tout son long sur le lit, entièrement nu. - Dans quelle crique secrète a-t-il ses habitudes ? 
Son corps est brun d’un hâle uniforme ; pas un de ces bronzages cuivrés de maître-nageur, non, mais une jolie couleur pain d'épices, une harmonie totale ; je remarque les fesses rondes, glabres, que je ne sais quel frisson a rendues légèrement granuleuses.
Figé sur le seuil, je le contemple le plus longtemps possible avant d’émettre deux ou trois raclements de gorge et de m’enhardir enfin :
- Nino, c'est moi, Paul ! Tu m'as dit de venir à neuf heures, tu te souviens ?
Un grognement, et :
- Je sais, je suis réveillé, qu'est-ce-que tu crois ?
Et Nino se retourne vivement en riant aux éclats. Sans la moindre pudeur, il exhibe avec fierté sa vigueur matinale, me prouvant ainsi qu'il m'avait perçu, compris, approuvé, sans que j’aie eu besoin de le séduire. On a évoqué  les amours différentes, hier soir ; il a dit cette banalité :  " chacun prend son plaisir comme il veut ", et j'ai entendu, moi, " 'y a pas de mal à se faire du bien " ; j’ai su qu'il était mon avenir.
Et, dans la lumière de ce premier matin d'été, voici qu'il m'offre fièrement sa nudité victorieuse de tout jeune homme.
Je fais un  pas vers le lit, une pulsion inévitable. Il met un doigt sur ses lèvres, fait un signe vers le salon où sa mère s'acquitte des tâches quotidiennes.
- Je bois un café, et on démarre. On passe chez toi, d'abord, si tu veux. T'as bien une douche !?
(c) Silvano Mangana - Gay Cultes 2015


7 commentaires:

SIMULACRE a dit…

Pitié, la suite.

D.

joseph a dit…

... quand l'évoqué a presque plus de charme que l'écrit!"

Roland a dit…

Ne troublons pas son sommeil.

Silvano a dit…

" l'évoqué a presque plus de charme que l'écrit!"" : ça s'annule ; vous vouliez sans doute dire "que l'image"...

Ĵeromo Tanguy a dit…

La suite ? A chacun de se l'imaginer, non ?

Maxence 25 a dit…

Simple et beau, comme d'habitude.

Arthur P. a dit…

Sérieux, pour une fois : quand aurons-nous la chance de pouvoir vous lire pour de vrai, de savourer vos textes livre en mains ?