Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana (Louis Arjaillès, aussi). Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

Tombe, Victor !
" Tendre, émouvant, ensoleillé, universel "

lundi 8 juin 2015

Lycéens à chœur joie !


Dans un pays qui est sans doute le moins "musicien" d'Europe, où la pratique de la musique est si peu encouragée, c'est un bonheur de tomber sur pareille pépite : des lycéens lorrains et allemands mettant leur talent en commun pour un "concert des lycées" dont est extrait cet Hallelujah du Messie de Handel, préparé, selon l'en-tête, en 5 mois.
On sait la somme de travail que ça représente, le temps qu'il faut trouver, en plus des études "générales", pour parvenir à ce résultat.
C'était en 2005.
Depuis, hélas, la situation de l'enseignement de la musique en France est allée en se dégradant.
Merci à Eric D. pour le lien.

6 commentaires:

joseph a dit…

et pourtant en France , vous avez produit de grands solistes en chant, en piano, et en musique dite de variété , de grands créateurs de jolies mélodies et textes poétiques!

Jay a dit…

Je pense comprendre pourquoi vous dites, Silvano, "le pays le moins "musicien" d'Europe". Mais, comme l'a dit joseph avant moi, c'est le bagage artistique de la France (passé surtout, peut-être) qui fait que plein de non européens, pour ma part du moins, viennent ici se nourrir et grandir artistiquement de façon parfois exponentielle. Mais c'est vrai, j'ai mes yeux pour pleurer en devant subir impuissant le déclin de cet empire qui m'a tant aidé il y a 20, 30 ans. Si vous saviez le niveau de mes élèves là où j'enseigne (vraisemblablement bientôt plus pour des histoires de validation d'équivalence de diplômes), ces jeunes lorrains & allemands ont un niveau inatteignable - quoique de toute façon même pas concevable ou désirable, et c'est bien là, à mon avis, cette espèce de vide terrifiant qui nous fait tant souffrir voire agoniser, moi du moins. Merci+++ de m'avoir lu, c'était long.

Gratianus a dit…

Excellente idée que vous avez eue là, car cet exemple exceptionnel nous montre deux choses :
– Ils le chantent d'un bout à l'autre, sans faute grossière, en mesure avec l'orchestre. Pour des lycéens, c'est un exploit. Honneur au chef qui les a fait travailler.
– Mais maintenant, écoutez le même Alleluia par les jeunes gens du King's College de Cambridge (c'est dans You Tube). Comparez, tout est dit. Le chant choral en France revient de loin, de très loin (je parle des amateurs, bien entendu, et en particulier des lycéens et des étudiants).
Avec tous mes voeux pour vous et votre excellent blog (puisqu'il n'y a pas d'autre mot).

Silvano a dit…

Oui, Gratianus, j'avais écouté, bien sûr, le King's College ; c'est incomparable.
Non, Jay, ce n'était pas trop long.

Maxence 25 a dit…

J'ai toujours eu envie de chanter dans une chorale. Ce billet réveille ce désir. Je ne sais pas si je chante juste, même si mon coloc ne s'est jamais plaint de mes gazouillis sous la douche.

Silvano a dit…

Il n'y a pas de gens qui "chantent faux", simplement des gens qui écoutent mal.
Persévérez, Maxence !