Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana (Louis Arjaillès, aussi). Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

dimanche 21 juin 2015

Roberto Bolle nu, mais pas vraiment à nu*



Né en 1975, Roberto Bolle fut, à douze ans, le Tadzio du Mort à Venise chorégraphié par Rudolf Noureev.
Issu de l'école de ballet de la Scala de Milan, il mène, depuis, une carrière internationale.
Après Los Angeles, où il se produisait la semaine dernière, il emmène sa tournée Roberto Bolle and Friends dans son Italie natale.
 On pourra l'applaudir, entre autres, le 22 juillet dans les arènes de Vérone, mais aussi à Cagliari, Sanremo, Pompei et Rome.
Si vous avez la chance de séjourner dans la région, réservez au plus tôt.
Roberto est photographié ici par Fabrizio Ferri.
Site officiel : clic !


* Polémique (une de plus, c'est dans l'air du temps !) : lors d'un entretien accordé au magazine Numéro Homme en 2008, Roberto Bolle parlait sans ambiguïté de son homosexualité. Quelques mois plus tard, en Italie, il tentait de calmer des (mauvais) esprits quelque peu échauffés, déclarant que ses propos avaient été déformés, démentant ce que l'on avait considéré comme étant un "coming-out".
On ne sait plus, aujourd'hui, sur quel pied danser.

Aucun commentaire: