Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana (Louis Arjaillès, aussi). Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

Tombe, Victor !
" Tendre, émouvant, ensoleillé, universel "

dimanche 12 juillet 2015

Cadeau : à 4, c'est encore mieux !



Argerich, Levine, Kissin, Pletneven (rien que ça !) en symbiose pour ce concerto écrit à l'origine pour 4 clavecins, "arrangement" par Bach d'une œuvre du prolixe Vivaldi.
J'aime bien le "tempo giusto" du 1er mouvement, à mi-chemin de l'ennuyeuse version du Lheonardt-Consort (sacrilèèèèèège !) ici : clic, et de celle, bien trop rapide à mon goût, bien que joliment énervée, de Café Zimmermann, là : clic
Quoi qu'il en soit, pour un réveil lumineux en ce dimanche matin, c'est parfait.

4 commentaires:

joseph a dit…

en Wallon on ne se priverait pas de dire qu'avec Bach ça déménage ; en France vous avez eu droit à une version de Jacques Legras demandant où et comment il pourrait passer son BACh!

Silvano a dit…

Jacques Legras ?

joseph a dit…

La camera invisible, Pierre Tchernia, Jean Paul Rouland

Silvano a dit…

Hou la, Joseph, je ne sais si ça parle à beaucoup de lecteurs : c'est la préhistoire d'un média en déshérence du nom de télévision.