Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana (Louis Arjaillès, aussi). Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

jeudi 30 juillet 2015

Cadeau : un Kissin de 19 ans


C'est la transcription pour piano, par Wilhelm Kempff, de la Sicilienne de la Sonate pour Flûte et basse continue BWV 1035.
Evgueni Kissin avait alors 19 ans.

J'eus l'occasion d'observer, de loin, Evgueni Kissin regagnant sa loge après un récital mémorable lors d'une édition du Festival de La Roque d'Anthéron (en 2008, si je ne m'abuse).
Son attitude ne manqua pas de me frapper : au terme de près de deux heures de concert,  après avoir délivré sans compter des "bis" de haute virtuosité, mais empreints de délicatesse et d'émotion,  l'homme se dirigeait vers le refuge  d'un pas rigide, pressé, affichant un sourire béat, et, à la fois, un regard étrangement absent.
Le grand pianiste - c'en est un, c'est indéniable ! - était visiblement immergé, encore, dans Schubert et Liszt (les transcriptions de ce même Schubert) qui étaient au programme ce soir-là.
Ou peut-être était-il déjà entré dans sa prochaine messe.

2 commentaires:

Mélomaniaque a dit…

Surpris que peu de monde ne commente ces délicieux cadeaux musicaux. Je soutiens !

Kigou a dit…

Autre interprétation sublime, celle de Radu Lupu