Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

mercredi 8 juillet 2015

Et je n'avais plus qu'à attendre...

que la serviette tombe.

8 commentaires:

joseph a dit…

et une serviette humide chute plus rapidement, quoique est -il prouvé que l'attraction mutuelle de deux êtres soit inférieure à la dite-terrestre ?

Arthur P. a dit…

Sur moi, au moindre tressaillement de mes abdominaux, elle tombe presto. Mais je fais un peu exprès.

yves a dit…

et encore, ce n'est qu'une serviette et non un drap...
personnellement, dans ce cas-là, je la joue "à l'arrachée".

Arthur P. a dit…

Je ne comprends pas toujours les commentaires de Joseph...

Silvano a dit…

rassurez-vous, Arthur : moi non plus. :)

Anonyme a dit…

Quant à moi (mais il doit bien me manquer quelques neurones) j'apprécie les commentaires que je ne comprends pas mais aussi les facétieux, les poétiques, les cultivés, les "grincheux", les graves, les légers...
Je ne sais si vous faites le tri, Silvano, mais je n'en ai jamais rencontrés de haineux et de vulgaires.
Marie

Silvano a dit…

J'évacue, Marie, les commentaires haineux, vulgaires ou malveillants (rarissimes)ou, parfois, ceux, mal formulés, qui pourraient déprécier leur auteur (pseudo ou non, que voulez-vous, on s'attache...). Certains commentaires, faisant été de problèmes personnels parfois douloureux ne sont pas publiés : je pense, à tort ou à raison, qu'ils me sont adressés en confidence.
J'apprécie beaucoup mes intervenants réguliers,ceux qui lancent des petites piques comme ceux qui font partager leur humeur du moment,d'où, comme vous le dites, affleure une certaine poésie. Quant à vos commentaires, Marie, je pourrais les "compiler" (voilà un mot qui n'est guère musical)et les donner en exemple si je faisais un billet sur la signification du mot "humanité".

joseph a dit…

Si cela peut vous réjouir, moi non plus je ne me comprends pas toujours (sans doute un problème de gémellité ) mais comme je dis souvent à mon professeur de musique : "La différence entre Einstein et moi, c'est qu'il jouait mieux du violon que moi!"