Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana (Louis Arjaillès, aussi). Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

Tombe, Victor !
Pour commander, cliquer sur ce bandeau.

dimanche 23 août 2015

Cadeau : on adore Fazil, et Saint-Saëns aussi !




J'ai beaucoup d'affection et d'admiration pour Fazil Say, ce pianiste turc qui a eu bien des ennuis dans son pays, car il est u partisan acharné de la laïcité et des droits de l'homme en général.
L'autre après-midi, il m'a privé d'une sieste réparatrice : Mezzo (une chaîne de télévision dédiée à la musique classique et au jazz) diffusait un concert de musique vivante (appelé également "live") enregistré à la Philharmonie de Paris avec l'Orchestre National de France (le même que ci-dessus). Fazil Say y interprétait la (rebattue) Rapsody in Blue de Gershwin.
La vitalité, la sensibilité, l'exceptionnelle technique, dont faisait preuve le pianiste, eurent raison de ma réticence à entendre une fois de plus cette pièce célébrissime : le pianiste la rafraîchissait avec bonheur, démontrant qu'elle était un chef-d’œuvre absolu, la fusion jamais égalée entre classique et jazz.

Prenez donc une demi-heure de cette matinée de dimanche pour écouter ce 2è Concerto de Saint-Saëns, illuminé par ce pianiste d'exception, soutenu ici par une formation (dirigée par Kristian Järvi) dont on peu, sans chauvinisme, s'enorgueillir.
Écoutez aussi le "bis", composition du pianiste, qui rend hommage à son pays d'origine.
Bon concert !

2 commentaires:

Eric D. a dit…

La composition du pianiste, en "bis" est sublime, merci Silvano

Silvano a dit…

Je vous en prie.