Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

mardi 6 octobre 2015

Dépouillé et poétique

Le salon de la maison de Pier Paolo Pasolini à Casarsa (Piergiorgio Branzi)

3 commentaires:

Pierre a dit…

Que de présence ! dans ce vide...

Silvano a dit…

Effectivement, Pierre.

another country a dit…

Le divan (ou peu s'en faut) et l'analyste à la neutralité bienveillante, juste en retrait, invisible du patient. En surplomb, son image préside au rite.

Un lieu que meublera le récit.