Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

jeudi 8 octobre 2015

Les yeux de Belqassim


Découvrant la photo ci-dessus, j'ai immédiatement pensé au bel Eric Vu An (Belqassim) dans le film (sous-estimé) Un thé au Sahara de Bernardo Bertolucci (1990).


2 commentaires:

Eric D a dit…

Le turban indigo magnifie ce regard perçant et mystérieux.

Emmanuel F. a dit…

Oui, c'est un film qui gagne à être revu, même si je préfère la première partie de la carrière de Bertolucci (disons jusqu'à "La Tragédie d'un homme ridicule"). Il est (officiellement) hétéro, mais il y a toujours chez lui une façon très troublante de filmer les hommes entre eux (dans "Prima della Rivoluzione, la relation de Fabrizio et Agostino, dans "Novecento", celle d'Alfredo et Olmo, dans "Le Conformiste", celle de Lino et Marcello, dans "The Dreamers", celle de Matthew et Théo, sans doute la plus érotiquement explicite).

Il ne faut pas oublier non plus que dans la première version du scénario du "Dernier Tango", le personnage joué par Maria Schneider était un garçon ; il est d'ailleurs intéressant de regarder le film de ce point de vue (ne serait-ce que la fameuse scène à laquelle tout le monde pense), et c'est d'autant plus facile que Maria Schneider, avec son allure garçonne et sa voix rauque facilite beaucoup le "transfert" du spectateur...