Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

dimanche 22 novembre 2015

Cadeau : piano en Technicolor



La Suite Bergamasque de Debussy, surnommé à juste titre "Claude de France", tant il symbolise le renouveau de la musique française, ne contient pas seulement l'ultra-célèbre Clair de lune : le compositeur use d'une incroyable palette de sonorités qui trouve, à mon sens, son point culminant avec l'élégant Passepied final, l'une de mes pièces préférées de l'histoire du piano.
Ce sont les Fêtes galantes de Paul Verlaine qui inspirèrent cette Suite à Debussy et, notamment, leur Clair de lune :
Votre âme est un paysage choisi 
Que vont charmant masques et bergamasques 
Jouant du luth et dansant et quasi
Tristes sous leurs déguisements fantasques.

Tout en chantant sur le mode mineur
L'amour vainqueur et la vie opportune
Ils n'ont pas l'air de croire à leur bonheur
Et leur chanson se mêle au clair de lune,

Au calme clair de lune triste et beau,
Qui fait rêver les oiseaux dans les arbres
Et sangloter d'extase les jets d'eau,
Les grands jets d'eau sveltes parmi les marbres.


Le choix de la version du pianiste Claudio Arrau est évidemment totalement subjectif. Je lui préfère peut-être, un tantinet chauvin, celle de Samson François (je trouve le "Passepied" d'Arrau trop lent). Mais le choix du contributeur d'illustrer l’œuvre par  des tableaux de Van Gogh m'a paru bien venu en ce dimanche matin.



L'inoubliable Passepied de Samson François


3 commentaires:

joseph a dit…

tout à fait raccord avec vous concernant Samson François ! mais quelle pouvoir d'évocation, cette musique !

Anonyme a dit…

Mais pourquoi on volue appeler "...Bergamasque" il n'a rien de italiano, ploutot, vrai musique fracaise. On peut voire, eyant musique descrittive, les ninfees, manet, monet, absolument no Van Gogh, le suites berganasques est musique FRANCAISE
Catania

Silvano a dit…

catania :
"Que vont charmant masques et bergamasques
Jouant du luth et dansant et quasi
Tristes sous leurs déguisements fantasques."

Allusion à la commedia dell'arte, qui vient de Bergamo.