Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

samedi 26 décembre 2015

Dominique Fernandez : la ville "que personne ne peut ne pas aimer"

Découvrir Rome autrement : Dominique Fernandez nous invite à  suivre  ses promenades dans une ville qu'il aime et pratique depuis des décennies.
L’académicien (souvent fort peu académique) évoque l'histoire de la ville dite "éternelle" au fil de ses flâneries, mais aussi les personnalités marquantes de la Cité, Pasolini, Moravia, Bassani et autres grandes figures de la littérature italienne.
C'est le livre d'un amoureux de l'Urbs ; mieux qu'un guide, un viatique pour parcourir à pieds une ville fascinante.
Indispensable !

« Fernandez, dont la prodigieuse érudition ne prend jamais le pas sur la générosité avec laquelle il partage ses “impressions fortes”, nous entraîne joyeusement à sa suite, de l’amphithéâtre flavien à la villa d’Hadrien, de l’EUR à la Domus Aurea, des rives du Tibre au salon littéraire d’Elsa de Giorgi, des palais aux églises, décuplant les charmes de cette ville que “personne ne peut ne pas aimer”. » Véronique Cassarin-Grand, L’Obs

Dominique Fernandez, Le piéton de Rome, éditions Philippe Rey (19 €)

2 commentaires:

Celeos a dit…

Je ne manquerai pas de me plonger dans cette approche piétonnière, la seule qui vaille quand on est amoureux de la Cité éternelle...

Alex H a dit…

Commandé à mon libraire, zou !