Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

mercredi 23 décembre 2015

Les 13 desserts de Noël en Provence

Pour dissiper quelque peu l'amertume qui pourrait naître du billet précédent, évoquons une tradition de Noël qui perdure heureusement en Provence : 

Les treize desserts viennent en conclusion du repas de réveillon de Noël, dit "Gros Souper". On en trouve les sources jusque chez les Grecs d’Égypte, et, plus généralement, chez tous les peuples du pourtour méditerranéen.
Il est même des associations, du côté d'Aix-en-Provence pour en dresser une liste censée servir de référence absolue.
Les trois premiers numéros de la liste ci-dessous comportent les ingrédients considérés comme indispensables.
Illustration : la table du Gros Souper.

Composition des 13 desserts :
1 - Les 4 ordres religieux mendiants : noisettes ou noix pour les Augustins, les figues sèches pour les Franciscains, les amandes symbole des Carmes et les raisins secs pour les Dominicains. 2 - La pompe à l'Huile : la coutume est de rompre la pompe à l'huile en souvenir du pain rompu par le Christ. Fougasse à base de farine, d'huile d'olive, de l'eau de fleur d'oranger et de cassonade). Ne jamais la couper : il faut la rompre avec les mains. 3 - Les 2 nougats : le nougat blanc qui symbolise le bien et le nougat noir pour le mal. 4 - Les fruits d'Afrique pour les Rois Mages : les dattes, mais on trouve aussi des fruits frais comme, le raisin, les oranges, clémentines, pommes, melon vert, Poires. 5 - La pâte de coing, des Calissons d'Aix.

L'article Wikipédia me semble (ce n'est pas toujours le cas) fort justement documenté : clic 
Ce que l'article ne dit pas : dans les familles pauvres, les 13 desserts constituent l'unique repas de réveillon, peuchère.

 

9 commentaires:

Celeos a dit…

Wikipedia ne dit pas que les treize desserts ne valent que servis par un ange...

Anonyme a dit…

en Sicile ajouter chardons défrichées d'épines, frits dans une pâte d'huile d'olive, métaphore de la couronne du Christ. buon natale

catania

Silvano a dit…

Celeos : c'est tellement évident que je n'ai pas cru bon de rappeler cet aspect de la tradition.
Catania : miam ! Buon natale.

Roland a dit…

Encore quelques heures pour les réunir...les partager...Bonne veillée.

Alex H a dit…

Très appétissant !

estèf a dit…

Permettez que je supprime les raisins secs, même servis par un ange, je n'ai pas les dominicains en grande affection !

Celeos a dit…

On peut aussi enlever les raisins secs aux dominicains : ils feront pour les cathares et les vaudois, ça donnera quelques démangeaisons aux catholiques...

estèf a dit…

Nous nous sommes bien compris. Vu ainsi je remets les raisins secs !

Anonyme a dit…

mieux de donner les chardons Dominicains avec des épines, comme pénitence pour leurs feux passé et le présent,
catania