Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

mardi 22 décembre 2015

Les garçons nus d'Igor Pjörrt -2-


3 commentaires:

Celeos a dit…

C'est effectivement un brin décalé, voire un peu confus. Mais il finira bien par aller à l'essentiel.

Silvano a dit…

Oui, Celeos, il n'arpente pas les sentiers battus et rebattus de l'iconographie "gay" ; et ça, c'est déjà beaucoup.

another country a dit…

Le choc avait été très rude. Les tribuns
Et les centurions, ralliant les cohortes,
Humaient encor, dans l'air où vibraient leurs voix fortes,
La chaleur du carnage et ses âcres parfums.

D'un oeil morne, comptants leurs compagnons défunts,
Les soldats regardaient, comme des feuilles mortes,
Tourbillonner au loin les archers des Phraortes,
Et la sueur coulait de leurs visages bruns.

Un brin décalé là encore, mais c'est ce qui m'est immédiatement venu à l'esprit en découvrant cette photo : soir de bataille, ou, plus exactement, après la bataille.