Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

vendredi 29 janvier 2016

GC Déco : ciré, huilé, ou vitrifié ?


Sans doute vous demandez-vous comment traiter ce parquet d'un bois brut peu esthétique, peu pratique :
un parquet ciré aura un parfum d'authenticité, mais demandera un entretien méticuleux ; les taches seront plus difficiles à éliminer ; il faudra demander à vos invités de quitter leurs chaussures (c'est bien dans tous les cas, cela dit !) et de mettre les patins de feutre que vous aurez amoureusement confectionnés. Si vous aimez les cérémonials, c'est pour vous.
Un parquet huilé, c'est une garantie d'authenticité ; le traitement est simple, mais vous devrez huiler deux fois par an ; ce peut-être contraignant : déplacer votre piano à queue de marque Steinway demande un renfort de main-d’œuvre.
D'aucuns trouveront l'aspect du parquet vitrifié (verni) moins authentique que le ciré. En revanche, c'est la certitude d'un entretien facile grâce à ce traitement beaucoup plus résistant. J'ai, quant à moi, opté cette solution pour mon petit 180 m2 parisien.
Concernant l'illustration ci-dessus, elle a été choisie dans le seul but de  démontrer le côté peu confortable du bois brut.
Flagrant, non ?

4 commentaires:

yves a dit…

j'adoooore l'odeur du parquet qui vient juste d'être ciré. c'est du sport, mais, tout est parquet. question d'habitude !

joseph a dit…

"petit 180 m ²" il y en a qui ne manque pas d'aire! pour le bois brut il y a la qualité chêne, planches sélectionnées sans nœuds qui offre un confort incomparable! et comme j'aime l'odeur de l'encaustique pure abeille , je l'ai préférée au vernis écaillé de mon violon alto lors de sa restauration! (finalement c'est du bois traité un instrument à cordes, non?)

Alex H a dit…

C'est du brut. et je ne parle pas seulement du parquet.

another country a dit…

Tant que le parquet ne porte pas plinthe... Mais ce garçon a l'air tout à fait majeur.