Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

mardi 16 février 2016

4 pièces tout confort, Rome

Par Vitold Muratov https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=10377686
C'est sous une pluie battante que G. et moi découvrîmes le Palatin ; il nous fallait amortir le billet qui permet aux touristes de visiter le Colisée et d'arpenter ce qui reste de l'Urbs.
Le gentil jeune homme qui fait visiter la demeure de Livia, épouse d'Auguste, pris de compassion devant ces deux français s'abritant à grand peine sous un parapluie "made in China", nous y convia sans que nous eûmes à nous acquitter du supplément de 2 ou 3 euros qui permet l'accès aux lieux.

La maison de Livia, dépendance de la demeure de son Auguste époux, fut découverte  en 1869 par l’archéologue italien Pietro Rosa,  il avait été chargé par Napoléon III de faire des fouilles sur le mont Palatin. La maison fut identifiée grâce à des inscriptions sur un morceau de tuyau en  plomb, car cette domus devait avoir l’eau courante. La maison de Livie constitue un bon exemple de  demeure aristocratique, elle se compose, du moins pour la partie accessible, de quatre pièces, décorées de fresques autour d’un atrium , une cour interne, de pavages en mosaïques et de tesselles blanc et noir. Il y a un étage supérieur, faits de petites pièces mais qui n’est pas ouvert au public.
Depuis 2007, on peut donc admirer le résultat d'une restauration exemplaire de peintures qui ont plus de 2000 ans et représentent des sphinx, des divinités, des scènes mythologiques, des scènes égyptiennes entre autres.
C'est dans le cabinet de travail que l'ouvrage a été le mieux conservé.

 


7 commentaires:

joseph a dit…

magnifiques fresques! quelle chance de pouvoir encore les contempler !

Arthur P. a dit…

Vous avez une envie de Rome, vous, non ?

Silvano a dit…

Un besoin, plutôt, Arthur.

Anonyme a dit…

Vous vous échinez à nous cultiver, Silvano et ma première pensée s'arrête sur G.et voilà mon esprit qui vagabonde à la recherche d'un prénom: Gustave, Gaston, Georges...ou encore Gontran...
Ne vous fâchez, je sors.
Marie

another country a dit…

Véritables ondes gravitationnelles. Que d'émotions et quel voyage intérieur !

Anonyme a dit…

Livie était mariée à un Claudii, donc républicain, elle avait deux fils, Tibère et Drusus. La famille avait du fuir loin et longtemps pendant les proscriptions organisées par Octave après la mort de César.
Le temps ayant passé et Livie étant une très belle femme, Octave obligera Livie a divorcer de son mari afin de pouvoir l'épouser.
Tibère se retrouva donc proche du pouvoir politique.
Tibère et son épouse Vipsania s'aimaient beaucoup, Auguste obligera Tibère à divorcer afin que celui ci épouse sa fille Julie.
Julie était insupportable au point que son père finira par l'envoyer en déportation sur un îlot.
Tout cela permet de comprendre pourquoi Tibère dégoutté va s’installer à Capri, loin d'un pouvoir qu'il n'a jamais cherché.
Roger

Arthur P. a dit…

Il en a fait de belles, à Capri, le Tibère !