Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

dimanche 7 février 2016

^ ^ ^ ^ ^ ^ ^ na !


4 commentaires:

estèf a dit…

Pour une fois je donnerai la parole à l'Académie : "Après avoir examiné cette question avec la plus grande rigueur et en même temps la plus grande prudence, il est apparu au Conseil supérieur qu’il convenait de conserver l’accent circonflexe sur la lettre a, e et o, mais qu’il ne serait plus obligatoire sur les lettres i et u, sauf dans les quelques cas où il est utile : la terminaison verbale du passé simple et du subjonctif imparfait et plus-que-parfait, et dans quelques cas d’homographie comme jeûne, mûr et sûr."
Texte intégral ici
Il n'y a que 17 pages...
Bon dimanche

Roland a dit…

Défendons l'accent circonflexe. Sa suppression serait une tache. Nous préférons une tâche plus noble.

Silvano a dit…

Merci estèf. Je m'en doutais, mais "jeune" et "jeûne", je n'ai pu résister.

Celeos a dit…

Encore une fois l'Academie francèse ne sert à rien ou plutôt (ancien plutost) à édicter des règles pour lesquelles,aussitôt, on trouve des exceptions: mieux vaut alors ne rien changer et s'appliquer à s'exercer sur les différences de sens entre l'indicatif et le subjonctif. Dans "Je désirais qu'il le sût" et "il sut que je le desirais", incertitude et certitude sont en jeu !