Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

vendredi 11 mars 2016

17 ans


On n'est pas sérieux, quand on a dix-sept ans.
- Un beau soir, foin des bocks et de la limonade,
Des cafés tapageurs aux lustres éclatants !
- On va sous les tilleuls verts de la promenade.
Les tilleuls sentent bon dans les bons soirs de juin !
L'air est parfois si doux, qu'on ferme la paupière ;
Le vent chargé de bruits - la ville n'est pas loin -
A des parfums de vigne et des parfums de bière....
II
- Voilà qu'on aperçoit un tout petit chiffon
D'azur sombre, encadré d'une petite branche,
Piqué d'une mauvaise étoile, qui se fond
Avec de doux frissons, petite et toute blanche...
Nuit de juin ! Dix-sept ans ! - On se laisse griser.
La sève est du champagne et vous monte à la tête...
On divague ; on se sent aux lèvres un baiser
Qui palpite là, comme une petite bête....
III
Le cœur fou Robinsonne à travers les romans,
Lorsque, dans la clarté d'un pâle réverbère,
Passe une demoiselle aux petits airs charmants,
Sous l'ombre du faux col effrayant de son père...
Et, comme elle vous trouve immensément naïf,
Tout en faisant trotter ses petites bottines,
Elle se tourne, alerte et d'un mouvement vif....
- Sur vos lèvres alors meurent les cavatines...
IV
Vous êtes amoureux. Loué jusqu'au mois d'août.
Vous êtes amoureux. - Vos sonnets La font rire.
Tous vos amis s'en vont, vous êtes mauvais goût.
- Puis l'adorée, un soir, a daigné vous écrire...!
- Ce soir-là,... - vous rentrez aux cafés éclatants,
Vous demandez des bocks ou de la limonade..
- On n'est pas sérieux, quand on a dix-sept ans
Et qu'on a des tilleuls verts sur la promenade.

Arthur Rimbaud

7 commentaires:

Roland a dit…

Il est - hélas ! - de plus en plus difficile de suivre l'exemple d' Arthur. Les jeunes générations pourront-elles reconquérir ce droit ?

Arthur P. a dit…

"J'ai eu moi aussi 17 ans."
Claude François, poète français décédé le 11 mars 1978.

Silvano a dit…

Belles références, Arthur, et quelle culture !

Charles a dit…

Claude François n'a été que l'interprète de cette chanson. Les paroles sont de Eddy Marnay (1920-2003) qui a écrit des milliers de chansons pour des artistes divers : Bourvil, Edith Piaf, France Gall, Michel Legrand, Marcel Amont, Serge Reggiani...

Silvano a dit…

Charles, je pense qu'Arthur voulait juste se moquer en établissant un parallèle entre les deux... "poètes" ; ce qui m'a bien amusé, d'ailleurs.

Antonin a dit…

Prendre Silvano au 1er degré, faut pas.

Charles a dit…

" Mais comme dit ma concierge qui écrit des chansons,
C'est d'la faute à personne si les gens sont trop ... "
Marcel Mouloudji, poète français mort le 14 juin 1994