Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

dimanche 20 mars 2016

L'intrus



Laurent (...) fit duo avec lui pour s'enivrer de trop d'alcools mentholés, à d'autres, plus forts, mélangés, au fond de ces nuits toujours trop courtes passées à errer de bars en boîtes où l'on embrassait des garçons tout aussi soûls, qu'on ramenait ensuite "là haut" dans la maison en deuil.
On s'enfouissait sous les draps avec tel ou tel de ces égarés sans aller plus loin que l'étreinte, le plus souvent,  car la fatigue, l'ennui, le manque de l'absent, vous terrassaient.
Au matin, Laurent bougonnait :
« Paul, c'est qui ?
Qu'est-ce qu'il fout là ? »
Et l'intrus s’en allait, penaud, maudissant les deux pédés, ces deux fadas qui l'avaient entraîné là, à faire des trucs qu'il n'aurait pas fait à jeun, prétendrait-il.
Silvano in "Le chemin des contrebandiers".
À paraître, peut-être, un jour, qui sait ?

4 commentaires:

Pierre a dit…

« À paraître... » Hélas (ou tant mieux?), il y a pléthore de postulants à, tandis que les honorables maisons d'édition se font d'autant plus velléitaires... C'est compréhensible : le marché n'est plus ce qu'il était ; en particulier pour la littérature.

Or les temps changent, et des opportunités nouvelles s'offrent aux auteurs avec diverses formes d'auto-édition (numérique et papier). Certes, cela ne permet sans doute pas d'accéder aux vitrines médiatiques, mais au moins de pouvoir contenter un "happy few" d'amateurs (et j'en serai) qui en redemandent, certainement ! C'est à considérer.

Mieux vaut « être » que « paraître ». C'est valable pour l'artiste, et surtout pour l’œuvre ! qui doit exister, d'abord. Et pour ce faire, il faut la faire. Le reste n'est que littérature.

Silvano a dit…

Oui Pierre, c'est justement à l'ordre du jour.

joseph a dit…

et si vous ouvriez une souscription, pour parler français!

Celeos a dit…

J'ai un souvenir cuisant de Get mint. J'ignore ce qui s'est passé entre le dernier verre et mon réveil avec le mal aux cheveux...