Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

mercredi 9 mars 2016

Nikolaus Harnoncourt : une perte immense


Le célèbre chef d'orchestre Nikolaus Harnoncourt est mort samedi dernier, 5 mars, à l'âge de 86 ans. Son apport à la musique dite classique est considérable, tant son style fut révolutionnaire. S'il privilégia, pour les œuvres de la période baroque - ses Bach sont d'anthologie - le jeu sur instruments anciens, il ne céda jamais à un quelconque snobisme "baroqueux".
Le grand musicien avait annoncé sa retraite après une carrière impressionnante, et, depuis lors, on redoutait le pire.
Le Concentus musicus Wien, qu'il a créé, pleure la disparition de son fondateur. C'est la musique tout entière qui est deuil.

Ci-dessus, répétitions d'Armida de Haydn avant l'enregistrement, avec Cecilia Bartoli et un sacré casting !

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci de nous faire partager ce petit documentaire.
Cecilia Bartoli a moins d'accent en français qu'en anglais, et quel accent que celui d'Harnoncourt ! Quelle horreur d'être submergé par cet anglais international guère compréhensible que par les non anglophones d'ailleurs et qui réduit considérablement la richesse expressive.
Et vous vous relâchez Silvano, le mot français correct est distribution, pourquoi utiliser casting ?
Qui bene amat bene castigat vous le savez autant que moi...

Merci encore, et plus pour ce genre de partage et celui de vos voyages que pour les éphèbes, tout charmants qu'ils puissent être parfois, ils sont plus facilement interchangeables sur la toile...

Franck

Silvano a dit…

Oui, c'est vrai, Franck : d'habitude j'écris "distribution" ; vous le savez, je présume : sans cela vous n'auriez peut-être pas relevé.
J'ai tellement envie de "vulgarise" (au sens noble)...

Les éphèbes ont leur utilité : ils permettent aux amateurs de beautés juvéniles de découvrir tout le reste, de leur donner envie, j'espère, de lire les billets "culturels". Et puis, ils sont un reflet de mes goûts esthétiques en d'autres "disciplines" que la musique, le cinéma ou la littérature.

Alex H a dit…

Ces artistes ont bien du mérite de parler plusieurs langues, Franck.
Grâce à ce blog, j'ai découvert des genres de musique que je ne connaissais pas. Merci d'éveiller notre curiosité

Xersex a dit…

J'ai cette Armide (et celle avec la merveilleuse Gundula Janowitz aussi). Pas chaque interpretation de Nikolaus est si merveilleux, mais il faut preciser qu'il a été (et demeure) fenomenal en Monteverdi et en Bach et dans la musique baroque en général! bien que je préfère encore Karl Richter et Eugen Jochum, et une approche plus classique et romantique, même dans le baroque. Mais - je le sais - il est toute une question de goût!