Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

mardi 12 avril 2016

Corentin Fila : pour lui bat notre cœur


C'est l'un des deux jeunes acteurs principaux de Quand on a 17 ans, le film d'André Téchiné actuellement en salles (voir ma chronique ici : clic).
On peut craquer, non ?



Les photos sont de Rainer Torrado.

6 commentaires:

Alex H a dit…

On peut.

Silvano a dit…

Je vous en prie.

Anonyme a dit…

J'ai été frappée par la scène où il se trouve, la nuit, nu, devant un lac sombre; il lève le regard vers l'impressionnante montagne.
Elle s'y reflète, avec les arbres dressés vers le ciel.
Un instant de vertige.
Et ce bel animal humain plonge dans ce miroir...et s'y fond.
Ca reste hypnotique pour moi.
La relation sensuelle que vit ce jeune garçon avec la nature semble parallèle avec celle qu'il va découvrir et accepter avec l'Autre.
Marie

Silvano a dit…

Oui, Marie : en ces quelques (belles)lignes, vous définissez parfaitement le personnage de Tom, si attachant. Content que vous ayez vu le film.

Julien a dit…

J'ai hésité avant d'aller me plonger dans une salle de cinéma pour voir "Quand on a 17 ans". Et puis votre chronique m'a convaincu. Merci. Vous parliez de sincérité, je n'aurais pas pu dire mieux. Et cela manque dans le cinéma d'aujourd'hui.
J'ai été sensible à la beauté de Corentin, pour ne pas dire bouleversé. Par le personnage sans doute également. Et cela m’a poursuivi pendant plusieurs jours pour être honnête. Et là, à la vue de ces quelques photographies, je plonge à nouveau. Peut-on craquer ? Il ne me semble pas que ce soit interdit. Alors pourquoi s'en priver ? N'est-ce pas ?

Je vous lis régulièrement, j'apprécie vos images et vos mots. Merci pour ce partage.

Silvano a dit…

Merci Julien : je suis ravi d'être a la fois utile et agréable.