Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

samedi 2 avril 2016

D'humeur blogueuse

(...) j'y mets ce que je veux, e basta cosi !
Il est beau, il est beau, mon poisson !

Vendredi, c'était le 1er avril. Le premier avril, de vieille tradition, on fait des blagues, des farces, on diffuse des nouvelles saugrenues, bref on fait mumuse. En ces temps anxiogènes, ce n'est pas du luxe. J'ai donc, comme tous les ans depuis 2007, laissé libre cours à mon imagination, proposant, par exemple, un jeu-cinéma où la réponse était inscrite sur l'image, et inventé une "nouvelle formule", laquelle, pour ceux qui me suivent fidèlement, était évidemment  incongrue.
J'ai été surpris de constater que certains lecteurs avaient foncé tête baissée dans la supercherie, engoncés parfois dans leur premier degré. Pour résumer : "mon dieu, que se passe-t-il ? que lui arrive-t-il ?". On peut en rire, s'émouvoir, aussi, du rapport qu'entretiennent certains avec un simple bloguinet, ou s'en inquiéter : l'époque serait-elle devenue si noire que la plaisanterie n'y aurait plus droit de cité ?
Mon tempérament est ainsi : je suis et resterai un incorrigible optimiste, de gaie nature, et continuerai, quand ça me chante, à manier dérision et second degré.
Un  voisin blogueur demande à ses commentateurs de rester bienveillants. C'est un minimum quand on sait qu'un journal numérique personnel demande du temps, des efforts, de l'attention, et, je le dis sans fausse modestie, de la générosité. C'est un "site" sans but lucratif (les dons sont, disons... anecdotiques). C'est le mien, et, compris ou pas, j'y mets ce que je veux, e basta cosi !


Vous ne pensez qu'à ça !

Intéressant : les deux billets les plus vus du mois de mars défunt sont Garçons nus en été et Carbonara, la fin d'une hérésie !
La chair et la bonne chère : mes lecteurs seraient-ils des jouisseurs ?

Ce à quoi vous pourriez rétorquer : on a les lecteurs qu'on mérite.

5 commentaires:

joseph a dit…

"S'il est vrai que ce sont souvent les bonnes pâtes qui se font avoir , je dois avoir des origines italiennes et sans doute pour cela apprécié-je vos chroniques culinaires "Quant aux anges dénudés, l'académisme des cours de dessin y est sans doute pour quelque chose , et comme vos découvertes musicales sont enchanteresses , comment ne pas avoir marché à fond dans votre désir d'encore vous renouveler ? Bon W E(ah oui, mille excuses mais le défaut principal du belge est d'être susceptible , petit pays , petit esprit)

Cyril a dit…

" Vous pourriez aimer" : Supprimez le, Silvano, pour un lecteur assidu et quotidien, il est très énervant : nous avons du jugement et de la mémoire, nous savons ce que nous aimons. Quant au visiteurs occasionnel, beaucoup sont devenus fidèles dès la première visite. De plus, ça encombre l'espace et dépersonnalise le billet !

Silvano a dit…

Le dernier argument, après un bref survol, est convainquant, d'autant qu'un surcroît d'audience ne fait que flatter bêtement l'ego : le mien est d'importance, mais pas surdimensionné. Allez, zou !

Cyril a dit…

Allez, zou ! : Merci Silvano ;-)

Roland a dit…

Utile défense de la liberté du créateur et du blogueur.