Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

samedi 16 avril 2016

En haut des marches


Gravissant, hier soir, les marches qui mènent à mon pigeonnier - "nid d'aigle" me semble prétentieux - je pensai à cette photographie récemment glanée sur la toile. Je me pris à rêver qu'un ange désireux d'y trouver refuge m'attende sagement sur le seuil.  
Ce serait une véritable et exaltante surprise, car, de nos jours, la visite d'un garçon n'est jamais vraiment inopinée, car toujours précédée d'un SMS : "T'es chez toi ?" ou "@home ?".
Au risque de vous sembler passéiste, je trouve que notre époque manque singulièrement de charme et de poésie.

5 commentaires:

Roland a dit…

Les anges gardent le goût des cimes.

Anonyme a dit…

Vous avez beau avoir écrit tout petit, on vous a vu Silvano.
C'est normal, nous vous attendions.
Tiens, ça va me rendre la journée toute légère, cette histoire...
Merci
Marie

joseph a dit…

Il y a des blogs qui heureusement parsèment les journées de petits cailloux blancs , coup de pouce vers de belles découvertes! bon W E

Ĵeromo Tanguy a dit…

J'aime bien moi aussi les visites "inopinées"...

Chris a dit…

Oui, comme dit Marie, discret, mais vu :)
Nous nous réjouissons déjà :)