Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

jeudi 21 avril 2016

Trucs et astuces

Dans la série Les conseils du vénérable Silvano :


Comment nettoyer vos fenêtres en PVC


La première chose que l'on remarque sur cette photo, c'est l'aspect "comme neuf" des fenêtres en PVC de cet appartement bourgeois.
La pollution de nos grandes villes provoque des salissures sur ce matériau d'un prix abordable, certes, mais qu'il faut se faire un devoir d'entretenir pour lui conserver cet aspect immaculé qui fait s'exclamer le visiteur : "Ah, dis donc, ton PVC est magnifique ! Mais comment fais-tu ? "
Contrairement à ce que croit le célibataire rétif à l'effort, l'entretien de vos fenêtres est, si vous suivez mes conseils, d'une simplicité enfantine :
1 - Dépoussiérez au plumeau ou au chiffon doux selon votre préférence.
2 - Imbibez un chiffon à micro-fibres d'eau additionnée de liquide-vaisselle (à l'amande douce, pour moi).
3 - Frottez doucement en fredonnant votre air d'opéra favori.
4 - Inutile de rincer : caressez ensuite votre charpente en PVC d'un second chiffon à micro-fibres propre et sec.
Et hop, voici votre fenêtre brillant d'un blanc virginal comme au premier jour.

Les conseils du vénérable Silvano, on ne saurait s'en passer.


8 commentaires:

Roland a dit…

L'expert veille. Il apprécie cet effort.

Maxence 26 a dit…

J'adore !

Eric D a dit…

Qu'elle hérésie que ces huisseries sans vie!
Issues d'un fabrication polluante,
Nées d'une ressource non renouvelable,
mourant en polluant l'atmosphère car le PVC n'est pas recyclé.
Alors que de belles huisseries de bois
naissent d'un être vivant, renouvelable et véritable usine solaire à lui seul,
vivent au rythme des saisons,
meurent en nous réchauffant dans le poële.
Entretenues à l'ancienne d'un mélange à 50% d'huile de lin et d'essence de térébenthine, elles sont durables et sentent bon.
En toute amitié.

Eric D a dit…

suite de mon commentaire:
L'illustration de vos conseils domestiques montre au premier plan
une merveille de la nature qui comme le bois d'huisseries dignes de ce nom, respire et exhale des parfums naturels et subtiles.
Souhaitons que cette merveille ne se nourrisse pas d'une alimentation chimique.
Je veux bien l'inviter ce soir pour partager mes cuisses de poulet fermier farcies aux morilles...

Silvano a dit…

Vous vous en doutez, je préfère les huisseries de bois ; mais que ne ferais-je pas pour m'amuser un peu...

Ĵeromo Tanguy a dit…

Quitte à astiquer...

Anonyme a dit…

...et pour nous amuser aussi ; ce qui est excellent pour la santé.
(avez vous songé à vous faire rembourser par la Sécu?)
Je salue cependant le bel envol lyrique de Eric D à la fois poétique et drôle.
Merci à tous pour ces petits morceaux de vie joyeux.
Marie

Eric D a dit…

Je me doutais bien Silvano que vous préférez les boiseries, et j'apprécie beaucoup vos facéties.
Marie, merci pour votre commentaire et votre sensibilité féminine que je partage.