Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

samedi 27 août 2016

Amatrice, le village dévasté

Amatrice est - je pourrais écrire "était" - un charmant village de la province de Rieti, dans le Lazio (ou Latium).
Il n'en reste quasiment rien à la suite du tremblement de terre qui a fait 250 victimes le 24 août.
Avant la catastrophe, Amatrice, c'était ça :


Basilica San Francesco, quasiment détruite le 24 août
Annonciation - Fresque du Quatrocento (XVè siècle) - Chiesa Sant'Agostino
Amatrice est à l'origine d'une recette de pâtes emblématique de la région, la Pasta all'amatriciana, que j'avais détaillée en son temps ici : clic
Belle idée des restaurateurs italiens (700 à ce jour !) : il sera prélevé la somme de 2 € sur chaque "Amatriciana" servie aux clients, qui seront collectés et reversés aux victimes.
Toutes les initiatives solidaires en Italie, ont été recensées par La Croix ici : clic

Bucatini all'Amatriciana

7 commentaires:

Alex H a dit…

Belle initiative solidaire !

joseph a dit…

les restaurateurs Liégeois participent à cette action mais je ne sais pourquoi ont divisé la participation à la reconstruction!

Silvano a dit…

Peut-être parce que plusieurs villes ont été dévastées, joseph.

Anonyme a dit…

je n'avait pas dubbi mais moi semble on dit bucatini, però, vous ete plus italien que moi et alors... excusez moi
catania

another country a dit…

La pierre est un front où gémissent les songes
sans eau courbe ni cyprès glacés.
La pierre est une échine faite pour porter le temps
avec arbres de larmes et rubans et planètes.

-- Federico García Lorca, assassiné par les franquistes à Grenade le 19 août 1936

Silvano a dit…

Oooops, Catania : merci, vous avez raison !
a.c : belle citation.

Anonyme a dit…

il faut noter le frescque de l'ange, surment est ècole Leonardo si non Leonardo; pour moi est l'ange que s'est fait grande, le meme de petit ange du "battesimo di Cristo" del Verrocchio lors Leonardo a desinèe seulment le petit ange. O non?
Catania