Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

samedi 13 août 2016

Quentin Dolmaire, talent prometteur*


Cannes 2015
" Je veux plus faire de stop ! J'en ai marre des pédés pathétiques qui s'arrêtent parce que j'ai 19 ans !"
C'est une réplique cinglante - qu'on appréciera ou non, ah ah ah !  - de l'excellent, au demeurant, film Trois souvenirs de ma jeunesse d'Arnaud Desplechin.
C'est Paul Dedalus jeune (le plus âgé est incarné par Mathieu Amalric) qui prononce cette sentence. Le jeune acteur (c'est son tout premier film) qui tient le rôle (en fait, le rôle principal) se nomme Quentin Dolmaire. Né en 1994, il est fraîchement émoulu du Cours Simon et fera sa deuxième apparition dans un film intitulé Les heures de coton dont on sait peut de choses à l'heure qu'il est.
Certes, le jeune acteur en fera craquer plus d'un ; dans le film de Desplechin, il est excellent, jouant parfois avec une touchante maladresse qui n'est pas sans rappeler les débuts d'un Jean-Pierre Léaud.
La bande de jeunes du film est de nature à émouvoir plus d'un garçon sensible (voir photos ci-dessous)...


Dans Les heures de coton, 2016, prochainement
Trois souvenirs de ma jeunesse, 2015
Les heures de coton


"J'adore ce tableau !", jolie scène.

*S'il est utile de le rappeler, la présence dans ces pages de telle ou telle personnalité ne présume en rien (sauf si c'est précisé) de son orientation.

Aucun commentaire: