Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

dimanche 2 octobre 2016

Cadeau : café sentimental







Certes, c'est une pièce mille fois entendue.
Mais sous les doigts d'Ivry Gitlis, elle mérite son nom plus qu'avec tout autre.
Et puis, pour accompagner le café d'un dimanche matin d'automne, il n'y a pas mieux, non ?

1 commentaire:

Son_Eminence a dit…

Voilà une pièce dont l'écoute fait ressurgir en moi quelques fantômes du temps passé. Ces notes accompagnent le cortège des souvenirs d'une époque évanouie. Ils passent, humidifiant mes yeux qui regardent vaguement au travers de la vitre sur laquelle lentement s'écoule au dehors, la pluie froide et fine d'un automne qui est encore une fois revenu.

Vous fustigiez l'autre jour cette saison crépusculaire, cher Silvano. Pour ma part, elle est ma préférée. Son côté sombre et la nostalgie qui l'accompagne, même si elle est parfois emplie de tristesse, ne m'ont jamais véritablement dérangé car ils font partie de la vie; de ce monde qui est, selon Jean d'Ormesson, une fête en larme.

Il faut sans doute qu'il y ait des choses tristes pour qu'il puisse y avoir aussi de véritables joies...