Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

jeudi 24 novembre 2016

Dargelien


Ce garçon, Louis Prades, m'évoque ici le Dargelos de Cocteau :
"Il était beau, de cette beauté d'animal, d'arbre ou de fleuve, de cette beauté insolente qui semble s'ignorer et n'a besoin que d'apparaître pour convaincre."

2 commentaires:

paul c. a dit…

Cocteau écrit à propos du jeune Dargelos "qu'il était beau,de cette beauté d'animal,d'arbre ou de fleuve,de cette beauté insolente qui semble s'ignorer et n' a besoin que d'apparaître pour convaincre."
Le bel adolescent Louis Prades correspond parfaitement à ce portrait,Silvano.

Silvano a dit…

Merci pour la citation, que je reproduis illico, Paul.