Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

vendredi 25 novembre 2016

GC Déco - L'épure (1)



Ces lignes "minimalistes" me reposent du fouillis dans lequel je vis.
Je me ressaisis parfois : après des semaine de procrastination, j'entreprends un nettoyage de printemps automnal, j'emplis une pleine poubelle de 50 litres de paperasse inutile accumulée.
Deux jours après, le papier, ce satané papier, reprend le pouvoir sur ma table de travail.
Je prends une revue, du genre Ideat, et je rêve d'espaces quasiment nus, là où la poussière ne sait où se poser. 

Nota : pour la 5ème ligne, ne vous ruez pas sur les commentaires : j'ai fait exprès.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Je me rue quand même, car votre 5éme ligne a fait éclore un sourire et qu'il ne faut jamais négliger un sourire.
Marie

Alex H a dit…

Bel oxymore !