Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana (Louis Arjaillès, aussi). Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

dimanche 18 décembre 2016

Appétissant

Photo François Simon

Le feuilletage, l'aspect, le doré, le craquant extérieur, le fondant en bouche, sont les qualités requises d'un bon pain au chocolat, qu'il est hors de question, pour moi, d'appeler "chocolatine".
Mon boulanger parigot attitré le facture 1€20. Chez Lenôtre, c'est 2 euros : il paraît qu'il est exceptionnel.
Je vous remercie d'avoir lu ce billet essentiel.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

A Meaux, cette somme, vous en avez une douzaine !
Alexis de Savoie.

Silvano a dit…

Hi hi hi, Alexis !

Sharon a dit…

Je me suis disputée avec un de mes élèves à ce sujet, outré que je dis "pain au chocolat", et non "chocolatine". Il en faut peu pour choquer.

Silvano a dit…

Oui Sharon, je crois que c'est "régional".